"Que l'aliment soit ton médicament" - Hippocrate

La lactofermentation, c'est une technique qui permet de consommer des légumes crus toute l’année en conservant la valeur nutritive et la saveur des aliments, naturellement. C'est une méthode de transformation ancestrale qui  nourri le monde de façon saine et écologique depuis des millénaires.

Les Bienfaits

De nombreux aliments lactofermentés sont considérés comme des facteurs de vitalité, de bonne santé et de longévité.

Les observations faites par le passé, et confirmées par la science, démontrent que les aliments fermentés sont en général plus nutritifs, plus assimilables et souvent plus savoureux que les matières premières dont ils proviennent.  Ils sont de véritables remèdes naturels. 

La "choucroute" permet de consommer des légumes crus produits localement pendant toute l'année, mais elle présente aussi des propriétés médicinales intéressantes :

  • améliore les défenses immunitaires et permet ainsi de résister aux infections         
  • désintoxique le corps                                                                                                        
  • nettoie le système digestif, maintient et régénère la flore intestinale                                    
  • joue un rôle important dans la prévention du cancer                                                
  • est recommandée aux diabétiques car elle régule le taux de sucre dans le sang                                          
  • a des effets positifs sur l'arthrose, les rhumatismes et l'arthrite                                 
  • agit contre la constipation et les hémorroïdes                                                                
  • contient de la vitamine A, B, C et E, de même que des probiotiques, du potassium, du calcium, du fer et du magnésium                                 
  • contient de l'acide lactique (rôle dans la lutte contre les parasites des intestins)
  • comparable à l'orange en terme de vitamine C
  • permet de lutter contre les coups de fatigue
  • est plus digeste que le chou non fermenté                                    
  • est riche en eau et pauvre en calories : consommée quotidiennement, elle permet de garder une belle peau et de perdre du poids de façon naturelle.

Référence :

AUBERT Claude. 1985. Les aliments fermentés traditionnels, une richesse méconnue. Édition Terre Vivante. Paris.

Avertissement

Ces informations ne prétendent pas remplacer l’avis d’un médecin. En cas de problème de santé, il est recommandé de consulter un professionnel médical.

La petite histoire

Le rôle de la fermentation dans l'alimentation de tous les peuples est essentiel. Elle a apporté des solutions naturelles et adaptées à la conservation des aliments sur tous les continents, depuis la nuit des temps.

Dans l'alimentation traditionnelle, la choucroute constituait l'un des principaux légumes d'hiver. Elle est consommée depuis plus de 6,000 ans.

Les grands navigateurs du XVIIIe siècle ont grandement contribué à sa réputation. Ceux qui emportaient des tonneaux de choucroute dans leur cale ont pu la conserver parfois pendant plus de deux ans. En plus de nourrir les marins, elle gardait assez de richesse en vitamine C pour contrer le scorbut  (maladie qui décimait les équipages des longs voyages en mer à cette époque).

En Europe, au XIXe siècle, les médecins prescrivaient la choucroute contre de nombreuses maladies. En Allemagne et en Pologne, le jus de choucroute et le jus de concombre sont toujours utilisés pour le traitement des entérites.

Dans le monde entier, des savants, des médecins, des nutritionnistes, constatent que ces procédés vieux de plusieurs siècles sont souvent plus efficaces pour la conservation que les techniques de pointe de l'industrie moderne. Ils en redécouvrent les propriétés médicinales et prennent conscience de leur intérêt dans l'alimentation quotidienne.

« La fermentation lactique est incontestablement la « reine » des fermentations, car elle est la plus universelle et la plus utile. » - Aubert

La fermentation

«Une fermentation est la transformation d'une substance organique (fruit, légume, céréale, légumineuse, lait, poisson, viande, résidu organique, etc.) sous l'action de ferments - ou enzymes - produits par des bactéries ou des champignons microscopiques.» ( Aubert, 1985)

La fermentation lactique (lactofermentation)

On classe les fermentations en plusieurs catégories, dont les deux types les plus utilisés sont la fermentation alcoolique et la fermentation lactique. Après l'alcool, la fermentation lactique est la plus universelle et la plus utile, car elle permet la conservation des aliments.

Les micro-organismes

Les micro-organismes constituant les ferments lactiques sont partout (dans l'air, dans l'eau, sur nos aliments, sur notre corps, dans notre corps) et sont capables de se développer à une vitesse exponentielle. Il est important de bien orienter leur multiplication par des techniques appropriées. Ceux qui jouent le rôle le plus important dans les fermentations lactiques sont des bactéries de la famille des lactobacilles.

Les bactéries

Les bactéries sont des êtres vivants unicellulaires, présents partout en très grand nombre. Sans elles, la vie aurait depuis longtemps cessé sur terre.

La fermentation lactique ne se développe qu'en milieu anaérobie (absence d'air). Pendant ce temps, il se crée alors une acidification qui élimine les bactéries pathogènes. Ceci permet donc de conserver au frais pendant plusieurs mois, voir plusieurs années, des aliments qui possèdent une valeur nutritive supérieure à celle des produits dont ils proviennent.


Les informations sur cette page font référence à:

AUBERT Claude. 1985. Les aliments fermentés traditionnels, une richesse méconnue, Éditions Terre vivante, Paris